passez faire un tour à la boutique: doctorak.co

jeudi 29 janvier 2009

Les prix de l'Académie de la vie littéraire au tournant du vingt et unième siècle 2008

Je suis allé hier à la conférence de presse dans laquelle ont été annoncés les finalistes au Prix des Libraires 2008 et je suis resté un peu saisi de voir comment les gens prenaient ça au sérieux, les finalistes comme les non finalistes. Et comme je prends moi-même ma carrière littéraire très au sérieux et que, malheureusement, Vu d'ici n'a pas été retenu, j'ai décidé de fonder moi-même mon Académie qui remettra des prix. L'objectif de l'Académie de la vie littéraire au tournant du vingt et unième siècle est de décerner des prix pour des livres qu'elle apprécie et qui, pour toutes sortes de raisons, ont moins de chances que les autres de gagner ailleurs.
La constitution du jury s'est faite dans les règles de l'art, c'est-à-dire qu'elle regroupe des professionnels oeuvrant indifféremment dans le milieu littéraire et/ou universitaire, ils peuvent être des auteurs publiés, des artistes de la scène, des postdoctorants, des membres de comité de rédaction de revues qui ont au moins un numéro de publié, etc. L'Académie pourra fournir la liste complète des membres du jury sur demande. Veuillez noter aussi pour des raisons de contraintes de temps, certains des livres primés ont été seulement feuilletés ou encore n'ont carrément pas été lus par le jury.

Alors sans plus de préambule, voici les lauréats 2008 des prix de l'Académie de la vie littéraire au tournant du vingt et unième siècle 2008!

Le prix André-Ferron est décerné à François Blais pour Le vengeur masqué contre les hommes-perchaude de la Lune, Hurtubise HMH, 2008.
Le prix Guy-Delahaye est décerné à Patrick Lafontaine pour Homa sweet home, Le Noroît, 2008.
Le prix Todd-Slone est décerné à La Conspiration dépressionniste pour Québec ville dépressionniste, Moult Éditions, 2008.
Le prix du Lait/François-Tourigny est décerné à Maxime Raymond pour Je pense que ce recueil s'adresse à toi, Ta mère, 2008.
Le prix Marie-Eva-de-Villers est décerné à Marie-Claire Blais pour Naissance de Rebecca à l'ère des tourments, Boréal, 2008.
Le prix Marie-Claire-Blais est décerné à Marie-Claire Blais pour Naissance de Rebecca à l'ère des tourments, Boréal, 2008.
Le prix Marie-Claire-Blais-est-décerné-à-Marie-Claire-Blais est décerné à Rebecca Allaire pour Naissance des Tourments, Boréal, 2008.
Le prix du Gouverneur spécialisé est décerné à Mathieu Bergeron pour La suite informe, Le Quartanier, 2008.
Le prix Jean-Marc-Cormier est décerné à Anick Fortin pour Journal intime d'une pute conforme, Éditions Trois-Pistoles, 2008.
Le grand prix de la relève Steinberg (anciennement prix Dominion, anciennement prix Dupuis-Frères) est décerné à Marc-Antoine K. Phaneuf pour Téléthons de la grande surface, Le Quartanier, 2008.
Le prix Rush-Papier-Ciseau/Patricia-Lamontagne est décerné à Stéphane Ranger pour Plusieurs excuses, Ta mère, 2008.
Le prix Bill-Readings est décerné à Terry Cochran pour Plaidoyer pour une littérature comparée, Nota Bene, 2008.
Le prix Janet-Frame est décerné à Marie-Hélène Cabana pour "le souffle", texte publié dans le collectif Les Chats - Textes griffés, Rodrigol, 2008.
Le prix Antonia-Nantel-la-femme-d'Athanase-David est décerné à Laurent Lussier pour Fables saucisses, La maison Rex, 2008.
Le prix de Mont-Schärr est décerné à Myriam Cliche pour Fleuve russe pour L'Oie de Cravan, 2008.
Le prix Louis-Geoffroy est décerné à de Maxime Catellier pour Blancs de neige, L'Oie de Cravan, 2008. [Mets ton catalogue à jour, Benoît Chaput!]
Le prix Amos-d'Aragon de littérature fantastique et d'anticipation est décerné à Bertrand Laverdure pour Lectodôme, Le Quartanier, 2008.
Le prix Marie-Paule-Grimaldi pour un recueil non encore publié est décerné à Jocelyn Thouin pour [titre non disponible].
Le prix Shawn-Cotton pour un recueil non encore écrit est décerné ex aequo à Virginie Beauregard-Dyotte et Rose Éliceiry pour [titre à venir] et [titre à venir], respectivement.
Le prix Virginie-Beauregard-Dyotte/Rose-Éliceiry pour un auteur n'ayant pas encore écrit n'a pas été décerné cette année.

Malheureusement, Vu d'ici de Mathieu Arsenault, n'a été retenu pour aucun prix, bien qu'il ait été pré-finaliste au prix Marie-Eva-de-Villers qui souligne l'excellence et le dépassement en matière de ponctuation. C'était, il faut le dire, une année exceptionnelle pour la littérature et l'Académie ne pouvait quand même pas honorer tout le monde.

Félicitations à tous les lauréats.

8 commentaires:

'nique a dit…

Je réclame le prix Virginie-Beauregard-Dyotte/Rose-Éliceiry pour un auteur n'ayant pas encore écrit, et je déplore le fait que je n'ai pas su avoir cette idée géniale moi-même.

Doctorak, go! a dit…

Une séance extraordinaire du comité se réunira sous peu pour examiner cette demande. Pourrais-tu soumettre un paquet de feuilles vierges en trois exemplaires (avec enveloppe de retour préaffranchie) d'ici la date limite, qui n'a pas été fixée?

'nique a dit…

Question de sauvegarde de l'environnement, je ne joins pas à ce message le fichier de 0.0 ko contenant ma non-écriture.

Doctorak, go! a dit…

Heureusement, ou malheureusement, le fichier de 0.0 ko n'a pas été reçu. Toutes nos félicitations ambiguës pour l'attribution, ou non, du prix. Le comité vous fera parvenir par courrier, sous peu, une oeuvre d'art qui l'accompagne, suivi quelques temps après d'un courriel s'étonnant que vous ne l'ayez pas encore reçue et attribuant la faute au service postal.

'nique a dit…

On voit que le comité de l'Académie de la vie littéraire au tournant du vingt et unième siècle est solide et respectable : comme tout organisme artistico-intello digne de ce nom, il jette le blâme sur une quelconque agence gouvernementale.

Squaw a dit…

Une jury anonyme (littéralement puisque je ne signerai pas ce commentaire) du prix des libraires, avoue que, oui : ils prennent ça au sérieux. Et, le pire peut-être, est que ne l'ayant pas encore remporté -le prix- tu seras éligible à toutes les fois où tu te commettras, littérairement s'entend. Allez Ciao,

Squaw a dit…

Une jury anonyme (littéralement puisque je ne signerai pas ce commentaire) avoue que oui, ils prennent ça au sérieux. Et ajoute que n'ayant pas remporté le prix, tu y seras éligible à toutes les années où tu te commettras, littérairement s'entend. Allez, bonne soirée XXX

LeRoy K. May. a dit…

Je réclame que l'Académie crée le prix Pierre-Ménard pour le livre s'appuyant fortement sur un chef d'oeuvre et en détournant le sens, vaguement; le livre doit, par la suite, être introuvable.

Comme je détourne largement tout ce que je lis en écriture plus ou moins publiable, et que je ne publie que rarement sur médium tournable et périssable d'ici 70 ans pour cause de papier cheap acheté à la Domtar, je m'attribue le prix et j'aimerais remercier Allah, dans la même foulée, pour sa clémence.