passez faire un tour à la boutique: doctorak.co

jeudi 11 mars 2010

Les prix 2009 de l'académie de la vie littéraire au tournant du 21e siècle

Il y a de cela un an, dans un élan de frustration et de dépit amusé parce que Vu d'ici n'avait pas été retenu pour le Prix des libraires, Doctorak, GO! se lançait dans la grosse institution sale et participait à la fondation de l'Académie de la vie littéraire au tournant du 21e siècle, une institution qui l'année dernière n'avait de pompeuse que le nom, mais qui cette année en rajoute une couche en attribuant non pas un, ni même deux, ni même seize, mais bien 21 hosties de prix, nous donnant ainsi l'illusion confortable que 2009 a été en littérature une année full fucking faste. Alors comme c'est en pluss gros (genre 2 pluss gros), c'est comme l'année passée notre affaire à l'Académie: veuillez noter que pour des raisons de contraintes de temps, certaines des choses primées ont été seulement feuilletées ou encore n'ont carrément pas été lues par le jury.

Alors sans plus attendre, voici l'invraisemblable liste des récipiendaires de cette année:

Le prix Insane-Clown-Posse du roman jeunesse est attribué à Edouard H. Bond pour Maudits!, Coups de tête.

Le prix Monsieur Méli-Mélo du meilleur livre-jeu pour enfants est attribué à Fabesko et Mimi Traillette pour Mon ami mort, fanzine.

Le prix Laurence-Bataille (la fille de Georges B.) est attribué à Lamashtu pour Mother's Day, fanzine sanglant.

Le prix Brigitte-Fontaine du comeback inespéré est attribué à Louis-P. Hébert pour La chute de l'ange, Les Herbes rouges. (De quoi, les Herbes rouges, vous avez pas de site?)

Le Prix Eugène-Poubelle est attribué à Frédéric Dumont pour Événements miteux, Ta mère.

Le prix Claude-Ryan est attribué à Maxime Catellier pour La mort du Canada, essai, Poètes de brousse. (Prix refusé.)

Le prix Y-a-tu-juste-moi-qui-se-souvient-du-blog-de-Geneviève-la-lesbienne-de-Sherbrooke? est attribué à Dominic Tardif pour son blog Du haut de la King. Vive Chuck Klosterman, vive Lester Bangs.

Le prix Olivetti-Underwood/Pauline-Harvey de la meilleure performance poétique est attribué à Marjolaine Beauchamp.

Le prix Rainer-Encule-Rilke est attribué à Jean-Philippe Tremblay pour "Lettre à un jeune pwëtt", paru dans Moebius, no 120, "L'espérance de vie".

Le prix Dollarama est attribué à Bertrand Laverdure pour "The Cost of misery (Be Bed Bee), supplément pornographique au Livre de chevet, Le Quartanier.

Le prix Bill-sans-Boule est attribué à Mandalian pour Un chien de ma chienne, Coups de tête.

Le prix Pirlouit-sans-Johan est attribué à Alain Fisette pour "La vraie Schtroumpfette", paru dans Moebius, no 121.

Le prix rétrospectif Marie-Letellier est attribué à Marie Letellier pour On n'est pas des trous de cul, Parti Pris, 1971.

Le prix Tits n' Titre est attribué à Jean-Sébastien Larouche pour Avant qu'le char de mon corps se mette à capoter, L'écrou

Le prix Slatkin-Reprint est attribué à Stéphane Surprenant pour L'angle atroce, Rodrigol.

Le prix Matthew-Barney est attribué à Charles Drouin pour Ne pas humecter, Le Noroît.

Le prix "Salon de la Maternité" est attribué ex aequo à Sébastien Dulude et Rosalie Lessard pour, respectivement, "Études" paru dans Estuaire no. 137 et "Rompus" dans Estuaire no. 136.

Le prix Deleuze-to-tailgrab-to-360-inverted-Agambenflip est attribué à Patrick Poulin pour "Corps, skate-board et écriture" publié dans Ovni no 2.

Le prix de "Guyl-et-de-Guylalib" est attribué à François Hébert pour Poèmes de cirque et de circonstance, L'Hexagone.

Le prix L'Alberta-de-l'Ouest-en-direct est attribué ex-aequo à Tina Charlebois et Éric Cormier pour je sais même plus quoi.

Le prix des Adresses-paires-de-la-rue-St-Laurent est attribué Pasha Malla pour All Our Grandfathers Are Ghost, Snare Books.

Notons que cette année, un prix spécial avait été créé pour Mathieu Arsenault. Bon, il a pas sorti de livre (il a pas fait grand chose en fait), mais on rappelle que l'Académie a tout de même été fondée pour qu'il puisse en recevoir un au moins une fois de temps en temps. Or, des circonstances complètement hors de notre contrôle ont fait en sorte que le prix Rosemarie-Carlos/Vickie-Gendreau a malheureusement dû lui être retiré. Toutes nos plus plates excuses et meilleure chance l'année prochaine.

8 commentaires:

Diomede a dit…

Au moins, je suis content qu'Ed ait reçu quelque chose, ça faisait un petit moment que je n'avais plus entendu parler de lui.
Pour ce qui est de l'absence de prix pour Doctorak, la statuette lui ayant été retirée, au final, je crois que c'est possiblement mieux ainsi car Doctorak, à mes yeux et malgré ses quelques divergences littéraires avec humbly yours, mérite assurément mieux.

Doctorak, go! a dit…

Doctorak, il aimerait bien ça avoir des prix, mais juste quand il va être vieux. Comme ça il va pouvoir astiquer sa statuette au lieu de penser à des choses malsaines de vieux. Comme de se mettre à l'ébénisterie de meubles anciens, d'envoyer des diaporama avec des couchers de soleil ou de se lancer dans le modélisme ferroviaire.

Diomede a dit…

Mais c'est malsain aussi de recevoir des statuettes quand on est vieux, ça nous lance dans un domaine de comparaisons du type: "quand j'étais jeune, j'ai rien gagné mais (...) et ça réveille tout un monde de nostalgie et de vieilles blessures de guerre. Il faudrait en gagner une de temps en temps au fil des années juste pour se donner l'impression qu'intellectuellement, on ne décrépit pas trop. La modélisation ferrovière, ça fait effectivement peur. Mais moi, ce qui m'effraie le plus, c'est la mode vestimentaire qui va avec l'âge: Quand on considère s'acheter des paires de bas de golf bruns ou encore, des pantalons beiges, considérer s'acheter un Buick c'est aussi un très mauvais signe de l'âge. Ceci dit, est-ce que Doctorak a un email secondaire que nous pourrions connaître?

Doctorak, go! a dit…

Ma mère m'a toujours dit de pas mettre mon adresse en ligne. Ça attire les bots de spam. Mais si tu prends le nom du blog, que t'enlèves les espaces et la ponctuation, que tu mets tout en minuscule et que tu rajoutes gmail point com après... T'as pas un bot de spam? Attiré par le mot "vieux" et "modélisation ferroviaire", toute une petite machineries informatique s emet en branle pour m'offrir les meilleurs prix en matière de viagra.

Diomede a dit…

Ta mère avait non seulement raison mais en plus, elle est super cool et vraiment à jour côté technologie! La mienne, elle est évidemment très cool aussi mais j'en suis encore à lui apprendre comment on peut utiliser Nero et ce que veut dire 2 gig de ram, elle ne pourrait donc pas me prodiguer de tels conseils.

Aimée a dit…

Hahahaahahahahahahahahahaha!!!!!

Et j'ai trop adoré l'article sur les skate-board dans OVNI.

Leroy K. May a dit…

excellent :)

Doctorak, go! a dit…

Aimée, Leroy, à votre tour vous aurez peut-être l'année prochaine votre nom gravé au fronton de la postérité, qui sait?